top of page

La cuisson douce

La vapeur douce !

Nous utilisons des méthodes de cuisson douce

ne dépassant pas 90 degrés ! 

Image de Vladimir Gladkov

Les fibres présentes dans les végétaux crus sont utiles au fonctionnement du système digestif. Ces fibres sont solubles ou insolubles, et elles participent au transit intestinal.

 

Cependant, certains légumes sont plus intéressants d’un point de vue nutritionnel quand ils sont cuits. La tomate contient du lycopène, un antioxydant rendu biodisponible par une cuisson douce. Les fibres sont aussi plus digestes lors d’une cuisson douce, pour les intestins fragiles.

La cuisson douce à la vapeur, dont la température ne dépasse pas les 90 degrés, permet de conserver en grande partie les nutriments. 

 

C’est le procédé que nous utilisons dans nos préparations avec des légumes cuisinés ou marinés.

Aubergine
bottom of page